Du bon usage des tirets

Tiret moyen, tiret long, trait d’union, underscore... il existe bien plus de types de tirets que ceux représentés sur nos claviers. Nous allons voir à quoi ils servent et comment les utiliser.

Tirets6_1

Tout le monde connaît le trait d’union, car il est indispensable à la rédaction du français et parce qu'il est facilement accessible sur le clavier. Néanmoins il faut se garder de l'utiliser à tous bouts de champs. Il existe en effet des nuances importantes entre les différentes formes de tirets. Bien comprendre ces nuances vous permettra de gagner en lisibilité dans vos textes.

Le trait d’union

Commençons donc par le trait d’union – le célèbre « tiret du 6 » chez les utilisateurs de PC. Hé bien en réalité… ce n’est pas un tiret. Parce que le tiret est un signe de ponctuation (la ponctuation précise le sens de la phrase, ou indique les respirations), alors que le trait d’union est un signe orthographique. Pour simplifier à l’extrême, retenons l’idée que le trait d’union unit, alors que le tiret divise.

• Quand il doit être utilisé :
– il s’utilise pour l’union de deux mots qui forment alors un seul mot composé, ou bien une expression composée. Il marque aussi la continuité d’un mot coupé par un retour à la ligne ;

Tirets6_2

– l’Imprimerie nationale l’utilise également pour relier deux termes qui évoquent alors l’idée d’un intervalle.

Tirets6_3

• Accès :
Mac (clavier fr) : touche -
Windows : touche - (oui, celle en haut au milieu, avec le numéro 6 au-dessus)

• Les choses à ne pas faire :
Il ne faut donc pas l’utiliser à la place des tirets, et inversement. En effet le trait d’union est dessiné assez court de sorte à créer une unité entre deux mots ; alors que le tiret est dessiné un peu plus long, afin de supporter un vide (une espace) à côté de lui.

Le pire étant de faire une énumération dont les termes commencent avec des traits d’union. Le trait d’union se lit à peine, il n’est pas assez fort pour « tenir » tout le blanc de la marge à sa gauche.

Tirets6_4

Le tiret moyen

On l’appelle traditionnellement le tiret demi-cadratin.

• Quand il doit être utilisé :
– pour introduire chaque terme d’une énumération (voir illustration ci-dessus) ;

– pour indiquer le changement d’interlocuteur dans un dialogue ;

Tirets6_5

– pour remplacer des parenthèses.

Tirets6_6

• Accès :
Mac (clavier fr) : alt shift -
Windows : alt + 2013 (gardez alt appuyée et composez 2013)

Le tiret long

Le tiret long, ou tiret cadratin, est en quelque sorte l’ancêtre du tiret moyen. Il était utilisé très couramment dans l’édition française pour tous les dialogues et les incises. Il est aujourd’hui en voie de déshérence, sans qu’il y ait une véritable raison à cela. Vous pouvez l’utiliser si cela vous chante, c’est une pure question de goût.

Il ne doit néanmoins pas être utilisé pour les énumérations.

• Accès :
Mac (clavier fr) : alt -
Windows : alt + 2014 (gardez alt appuyée et composez 2014)

Le signe moins

Le signe moins est le symbole mathématique bien connu. Il est dessiné plus long que le trait d'union car il est entouré d’une ou deux espaces sur ses côtés.

• Quand il doit être utilisé :
Le signe moins sert normalement à composer des opérations mathématiques ou des nombres négatifs.

Tirets6_7

Contrairement au signe +, il n’est pas présent sur nos claviers, même ceux équipés du pavé numérique… Car en fait les informaticiens considèrent le trait d’union de nos claviers, à la fois comme le trait d’union et comme le signe moins. Ça les arrange, voyez-vous, c'est plus pragmatique. Et tant pis pour le code typographique. Du coup même le pavé numérique fait apparaître un trait d’union, au lieu d’un authentique signe moins.

Que l’on se conforme à ces règles d’ingénieurs sur internet, à la rigueur (il y a quelques raisons valables à cela). Mais sur une production imprimée, il est nettement préférable de recourir au véritable signe moins, à cause du problème de résistance au blanc évoqué plus haut.

• Accès :
Mac (clavier fr) : pas d’accès, utilisez Visualiseur de caractères
Windows : alt + 2212 (gardez alt appuyée et composez 2212)

• Les choses à ne pas faire :
On l’a vu il vaut mieux éviter d’utiliser le trait d’union à la place du moins.

Les utilisateurs Mac pourront y substituer le tiret moyen, d’un coup de raccourci clavier. Et je dois avouer que la différence de dessin entre un tiret moyen et le signe moins ne saute pas aux yeux, même pour les puristes.

Néanmoins il existe une raison de faire l’effort d'appeler le signe moins : la chasse de tous les signes mathématiques, et des chiffres par défaut, est fixe. Ainsi si vous réalisez un tableau et avez besoin que tous les signes se superposent correctement, alors utilisez le signe moins : il fonctionnera à la même cadence que les +, = et autres ÷.

Tirets6_8

Le souligné

Dernier tiret de notre revue, et grande vedette depuis l’avènement d’internet, le fameux « underscore ». Son histoire remonte en fait à bien avant internet. Présent sur les machines à écrire, il servait à souligner un mot. Pour cela on revenait se mettre en superposition du mot que l’on voulait souligner, puis on tapait le signe en question. De là ses noms de « souligné » ou « caractère de soulignement » ou encore « underline » en anglais, qu’il a longtemps portés.

On le trouve aujourd’hui sous l’appellation « tiret bas » mais vous l’avez compris, lui non plus n’est pas un tiret, puisque pas un signe de ponctuation. En effet il ne précise nullement le sens de la phrase, ni n’indique une respiration. On ne devrait à mon sens pas l’appeler tiret bas, car cela l’assimile aux « vrais » tirets (long et moyen), dont il ne partage pas le statut.

À l’heure du numérique le souligné est toujours utilisé par certaines applications pour créer un soulignement, mais son usage populaire est devenu autre : il remplace une espace entre deux mot. En effet certains environnements informatiques interdisent l’usage de l’espace : dans les adresses courriel notamment, ou dans les noms de fichiers de certains systèmes d’exploitation, etc. Le souligné est ainsi devenu un signe incontournable de notre quotidien numérisé.

Tirets6_9

• Accès :
Mac (clavier fr) : shift -
Windows : touche _ (avec le numéro 8 au-dessus)

• Les choses à ne pas faire :
Le souligné n’a aucune fonction linguistique dans nos langues occidentales. Il a toujours été et sera toujours un artifice technique. Si vous rédigez du « vrai » texte, oubliez le souligné, il ne vous sert plus à rien puisque les traitements de texte gèrent le soulignement directement.

Je m’arrête là car nous avons vu tous les cas de figure populaires.
Mais je pourrais continuer encore très longtemps, tant les tirets abondent : tiret court, tiret long cap, tiret moyen cap, non-breaking hyphen, hyphen-minus, figure dash, soft hyphen, hyphen bullet, modifier letter low macron, combining macron below, combining low line, double low line… Unicode et html regorgent de variantes.

On peut dire une chose du tiret, c’est qu’il inspire du monde !

Commentaires

  1. Admin

    Bonjour Youssef,
    Oui cela me paraît correct du point de vue typographique.

    (frustration, colère, ressentiment) – et en choisissant plutôt de les « ignorer » –

    est strictement équivalent à :

    (frustration, colère, ressentiment) (et en choisissant plutôt de les « ignorer »)

    Il y a une règle de grammaire subtile qui régit la relation entre les tirets et le point final (bien expliquée ici), mais pour ce qui est de votre phrase tout me semble règlementaire !

    Bien à vous.

  2. Youssef

    Bonjour,

    merci pour cet excellent article et j’en prends bonne note pour ma rédaction web.

    Vous dites que le demi-cadratin remplace les parenthèses, mais voilà ce que j’ai relevé sur un livre, merci de me dire si c’est correct ou pas, svp, car je suis confus entre les parenthèses, les espaces, les virgules et les tirets demi cadratin. Je cite :

    Dans son livre (La loi du camion à ordures), David J. Pollay nous montre qu’en refusant que les autres déversent sur nous leurs « ordures » (frustration, colère, ressentiment) – et en choisissant plutôt de les « ignorer » –, nous gardons le contrôle de notre humeur….

    Cdlt,
    Youssef

  3. jules

    Très bon article ! chapeau : ^

  4. NOEL

    Bonjour,
    Les raccourcis clavier donnés ne fonctionnent pas/plus avec les nouvelles versions de Word etc. :
    Alt + 2013 = ¦
    Alt + 2014 = Ì
    Alt + 2212 = ñ

    Le demi cadratin : – Alt + 0150
    Le cadratin : — Alt + 0151
    Tiret numérique : accéder à la table des caractères.
    En règle générale, pour les utilisateurs novices (et ceux qui ne possèdent pas de pavé numérique sur des portables), le passage par la table des caractères est recommandé.
    Bien à vous,
    Laurent NOËL

  5. Max

    Merci beaucoup. En résumé (et avec les signes) :

    – Trait d’union : signe orthographique, intervalle (de dates…)
    – Tiret moyen (= demi-tiret, tiret demi-cadratin) : énumération, dialogue, incise
    — Tiret cadratin : équivalent (désuet) au tiret moyen
    − Signe moins : mathématiques

Répondre